Services municipaux

Sécurité publique

Le Service Incendie de Saint-Siméon compte une équipe de 15 pompiers à temps partiel (pompiers volontaires).

En cas d’urgence, composez le 911.


Conseils de sécurité

Les visites de prévention dans les résidences figurent parmi les moyens privilégiés par le Service de la Sécurité Incendie (SSI) de Saint-Siméon pour sensibiliser la population aux risques d’incendie à la maison. Ainsi, votre SSI effectuera à l'occasion des visites de résidences sur le territoire afin de procéder à la vérification des avertisseurs de fumée. L’ensemble des résidences de notre territoire sera visité.


Avertisseur de fumée

Les pompiers vous rappellent l’importance de vérifier régulièrement la pile de votre avertisseur de fumée. Ce geste simple double vos chances de survie en cas d’incendie. Un avertisseur de fumée toujours en état d’alerter les occupants, c’est rassurant.

Il est conseillé de changer la pile de votre avertisseur deux fois par année, c’est-à-dire au même moment que le changement d’heure. Un avertisseur de fumée doit être remplacé tous les 10 ans après sa date de fabrication, peu importe le modèle (à pile ou électrique).   

Rappelons que le propriétaire d’un immeuble a l’obligation de s’assurer qu’un avertisseur de fumée opérationnel est installé à chacun des étages de sa résidence, idéalement près des chambres.  

L’occupant, quant à lui, a généralement la responsabilité de vérifier le bon fonctionnement de tous les avertisseurs de fumée installés dans son logement et de remplacer les piles au besoin. Le locataire devrait aviser le propriétaire lorsque l’avertisseur de fumée est manquant ou défectueux.


Feux à ciel ouvert

Nous désirons vous rappeler qu’il est obligatoire d’obtenir l’autorisation avant de procéder à des feux à ciel ouvert sur une propriété. Les feux de foyer et autres équipements font exception à la règle. Avant d'allumer un feu à ciel ouvert, même s'il ne s'agit que d'un feu de branchages, vous devez préalablement obtenir l’autorisation de la Municipalité. Vous pouvez consulter le règlement municipal numéro 320-05 pour en savoir plus.

Au printemps, avant l’apparition de la nouvelle végétation, quelques heures d’ensoleillement suffisent à assécher l’herbe ou tout autre combustible de surface. Du même coup, la forêt environnante devient extrêmement vulnérable. Plusieurs résidents profitent de cette période pour faire le grand ménage de leur terrain. Ils font brûler l’herbe sèche, les amas de branches ou les tas de feuilles mortes. Ces activités vous sont familières ? 

Avant d’allumer, lisez ce qui suit…
Le vent est votre principal ennemi. En un rien de temps, une bourrasque peut emporter votre brûlage et l’étendre, souvent sur de grandes distances. Une négligence peut vous faire perdre la maîtrise de votre feu, incendier la forêt, causer la perte de votre résidence, de votre chalet ou celui du voisin. En mettant en pratique ces quelques conseils, vous minimiserez les risques que votre brûlage se propage à la forêt.

  • Se renseigner auprès de la Municipalité afin d’obtenir l’autorisation d’allumer un feu.
     
  • S’il est possible de faire un feu :
    • allumer le feu dans un endroit dégagé, sur sol minéral;
    • éviter de brûler lors de grands vents;
    • avoir sur place le matériel approprié, afin d’intervenir promptement.

Un mythe
Contrairement à la croyance populaire, le brûlage de l’herbe ne favorise aucunement la repousse. Une partie des éléments nutritifs qu’elle contient s’envolent en fumée. Conséquences? Le sol s’appauvrit et notre environnement est pollué. 
 

 


© Municipalité de Saint-Siméon de la MRC de Bonaventure, 2018